Conversations imaginaires n° 8 : De l’espoir

L’espoir est à l’homme ce que les pluies sont aux arides déserts, une triste consolation qui jamais ne saurait suffire à endiguer la plus profonde des mélancolies. Cet espoir, auquel on y accroche une once de folie, semble n’égaler que son caractère timoré qu’un moindre vent effacera d’un geste plein …